ULIS

L’UNITÉ LOCALISÉE POUR L’INCLUSION SCOLAIRE

• FONCTIONNEMENT DE L’ULIS

Notre dispositif accueille des élèves bénéficiant d’une notification de la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées) après constitution d’un dossier auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées. Cette démarche est à l’initiative des parents, aidés éventuellement par l’enseignante référente du secteur. Les élèves sont également inscrits dans l’établissement, dans la filière de son choix : Ils font donc partie de l’effectif de lycée.

L’ULIS peut accueillir des élèves avec troubles des fonctions cognitives (dont les troubles de la parole et du langage écrit), ou troubles envahissants du développement.

 

La scolarité de l’élève

La coordonnatrice de l’ULIS est une enseignante spécialisée, chargée de mettre en oeuvre le Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS), élaboré lors des Equipes de Suivi de Scolarité. Elle travaille avec l’équipe éducative et les partenaires socio-médicaux qui suivent l’élève.

Les élèves inscrits à l’ULIS suivent leur scolarité :

– soit en inclusion partielle : L’élève a un emploi du temps adapté en classe ordinaire, avec un temps de présence en ULIS, selon la nature du handicap et de ses besoins éducatifs particuliers

– soit inclusion quasi-totale : l’élève est en classe ordinaire, sans aménagement de l’emploi du temps.

L’emploi du temps des élèves est construit par la coordonnatrice ULIS, et tient compte des indications du PPS. Il peut évoluer selon les besoins éducatifs particuliers de l’élève au long de l’année. En classe, l’élève peut avoir des aménagements pour les évaluations, tant sur la forme que sur le fond.

 

ISABELLE HAYS

Pour tout renseignement, s’adresser à Isabelle HAYS, au 05 57 81 62 62

Poste 130 ou écrire à :

ulis.LAUTREC@ac-bordeaux.fr

Objectifs de l’ULIS PRO (Ulis de Lycée Professionnel) :

• Poursuite des acquisitions, enseignement par rapport aux contenus où l’élève a le plus de difficulté. Travail en ULIS avec les élèves autour d’un projet ;

• Élaboration ou approfondissement du projet professionnel ;

• Certification ou attestation de compétences : l’élève n’est pas toujours en mesure de valider un diplôme. Par le biais des périodes professionnelles en entreprise, de stages dans des secteurs ciblés, il peut valider des compétences qu’il pourra faire valoir pour une insertion professionnelle.

• Préparation et accompagnement à l’insertion professionnelle.